Lire le livre d'or Signer le livre d'or
Bienvenue sur le forum du site...

Merci à tous les auteurs des messages déjà postés.

N'hésitez pas à laisser vos opinions ou commentaires, vos arguments
pour ou contre le City Management, vos coups de gueule, vos idées...

CE FORUM EST A VOUS: ANIMEZ-LE!...
Il y a 70 messages
< <<  1  2  3  4  5  6  7  ...  >> >  
message : 52
Posté le : 16/06/2009 à 22:39, par : la Commère
[Lausanne]  E-mail : nicole.lieber(a)swissonline.ch
A propos du nouveau concept "downtown"...

Diantre ! qu'ouïs-je ?
un événement nouveau se profile ?
Tel le phénix, notre sauveur du commerce,
à peine consumé, renaît de ses cendres ?
Que de festives perspectives !
Whouah ! so great !
A new happening will take place in the
Flon-Lausanne-City : "downtown" with the
participation of the City management.
De bleu ! c'est royé !
Les dadais du bled ont réussi à renmoder une bringue.
Mais y causent trop étranger pour moi.
Faut pas s'en faire et laisser braire...
message : 51
Posté le : 09/06/2009 à 16:52, par : LP
[Lausanne]  
Le City Management (CM) s'enrhume!
cm@choum
message : 50
Posté le : 01/06/2009 à 14:15, par : Michel Curchod
[Lausanne]  E-mail : coupdechapeau(a)chapeaux.ch
Félicitations aux trois rédactrices du courrier des lecteurs de ce dernier week-end de mai. Ne lisant plus "24 Heures", j'ai eu le bonheur de les découvrir sur le site. Un coup de chapeau tout particulier à Nicole, qui sait toujours nous régaler l'esprit.

Je me serais bien joint à vous (qu'il y aie au moins un gaillard qui réagisse ...) , mais non seulement je ne lis plus le quotidien précité, mais ai décidé de ne plus y écrire, tant que son réd. en chef, Thierry "Cocker" Meyer (la voix de ses maîtres...) n'a pas changé ses mauvaises manières, et continue à prendre ses lecteurs pour des imbéciles.
message : 49
Posté le : 29/05/2009 à 09:26, par : LP
[Lausanne]  E-mail : lire(a)urbanet.ch
Le City management rendrait bien le dernier soupir, mais il n'a plus de souffle!
message : 48
Posté le : 25/05/2009 à 17:50, par : Pascal Cottier
[Lausanne]  
Monsieur Masserey,
Suite à votre intervention du 20 mai sur TVRL, je suis une fois de plus navré de voir que vous n'avez toujours RIEN COMPRIS!!!
Pensez-vous avoir rempli ne serait-ce que le dixième d'un de vos objectifs?
L'emploi dans les commerces qui a chuté de plus de 20% ces dernières années a-il augmenté depuis que vous êtes le Super City Manager?
Et bien non, il continue à baisser et si certaines grandes surfaces prospèrent, de nombreuses "boutiques" ferment chaque mois...
Vos mirobolantes animations ont-elles ramené la clientèle de la périphérie vers la ville?
Et bien non, tous les commerçants s'essoufflent à vous le dire... elles n'ont amené que des polémiques...
Alors quand vous dites:
"Je préfère passer 40% de mon temps à aller chercher des sous qu'à gérer l'opposition", je ne peux que regretter que vous n'ayez pas passé le 40% de votre temps à écouter et essayer de comprendre la dite opposition qui, au contraire de ce que vous et vos acolytes prétendez, ont avancés des PROPOSITIONS concrètes dès le début... A savoir: consultation sur les besoins réels des commerçants, une étude sur la question de l’attractivité de la ville, faite par un organisme indépendant et compétent en la matière, etc... etc...
Un manager serait sensé mettre en place une stratégie tenant compte de tous les facteurs et de tous les acteurs impliqués. Et les acteurs: ce sont principalement les commerçants eux-mêmes!
Vous avez ainsi à ce jour perdu toute crédibilité auprès d'eux, votre dernière intervention démontre que vous persévérez sur la voie du mépris et de l'arrogance et ne laisse entrevoir aucun changement d'attitude, aucune ouverture possible, bien au contraire!!!
C'est grave, on peut se tromper, mais si on ne tire pas les leçons de ses échecs... c'est pire!
Alors peut-être serait-il temps pour vous de vous retirer discrètement et laisser la place à un vrai interlocuteur (à qui on pourrait en passant donner un titre moins anglophone...) et qui fera AVEC et ne s'obstinera pas à tout faire CONTRE ceux qu'il prétend "aider"... bien malgré eux...
Alors peut-être aura-il une petite chance d'avancer, de rassembler, de dynamiser, de créer...
Car rassembler les commerçants n'est pas mission impossible: preuve en a été maintenant donnée!!!
Non, avec vous, nous ne sommes pas encore sortis de l'impasse...
Pensez-y!!!
message : 47
Posté le : 22/05/2009 à 23:33, par : la Commère
[Lausanne]  E-mail : nicole.lieber(a)swissonline.ch
Et voilà !
Petit retour en arrière.
Par force, commerçante de fraîche date, en un quartier historique, je tins boutique.
A la première salve du City management, je répondis en solitaire, m'insurgeant contre cette taxe, qui point ne m'interpellait.
Une proche mercantile voisine un jour me demandât, si sur ma boîte à lettres, une adresse supplémentaire à coller, encline je serais.
Altruiste et innocente, oc je répondis...
De ce contact, entre autres, naquit l'Association Super City management-NON MERCI !
Secrétaire je fus nommée.
De par ma profession première, point n'étais appelée à me pencher sur des quotidiens sournois.
Que de découvertes ! que de surprises ! que de désagréments !
Au jeu je me piquai et, ma foi, dotée d'une certaine facilité à la plume, en lignes je m'épanchai, au téléphone je rassurai, aiguillai, expliquai...
En ce jour 20 du mois de mai 2009, notre victoire est annoncée.
Fin du City management en 2010.
Bilan de ces utopiques animations : néant.
Trois années de batailles, d'heures consacrées à la défense de notre droit : la liberté.
Pourquoi cette taxe 2009 ? pour assurer un parachute doré à ce City manager de pacotille ? point d'événements notoires, point d'animations révolutionnaires, une fois de plus : un coup d'épée dans l'eau.
A une Présidente exemplaire de par sa pugnacité, son entêtement, sa représentation des petits commerçants, et aux indéfectibles alliés à son combat :
bravo - chapeaux bas - de cette lutte nous sortons vainqueurs.
Le combat n'est point terminé, car quelques voiles restent à lever.
Mais tirez, Mesdames et Messieurs les responsables de ce faux pas, une leçon :
A mépriser les fourmis,
Leur bon droit finit par faire loi.

Nb de page : 12
< <<  1  2  3  4  5  6  7  ...  >> >  

Design par SUPER CITY MANAGEMENT - NON MERCI!
π A.I-Pifou, Livre d'or
Créé par El konkonbré M@squed