Lire le livre d'or Signer le livre d'or
Bienvenue sur le forum du site...

Merci à tous les auteurs des messages déjà postés.

N'hésitez pas à laisser vos opinions ou commentaires, vos arguments
pour ou contre le City Management, vos coups de gueule, vos idées...

CE FORUM EST A VOUS: ANIMEZ-LE!...
Il y a 72 messages
< <<  1  2  3  4  5  6  ...  >> >  
message : 60
Posté le : 05/10/2012 à 09:01, par : Eberlein David
[Lausanne]
Payer pour compenser les dépenses inutile de Mr Brélaz.
qui ferait mieux d'utiliser cette argent pour '' nettoyer la ville des dealers de coke et des mendiants qui coupe l'envie à ceux qui habitent à l’extérieure de Lausanne de venir faire leurs courses au centre-ville.
J'habite un petit village en dehors de la ville ou les personnes âgées me dise qu'elles ne se sentent pas en sécurité à Lausanne et ne viennent plus au centre-ville faire leurs achats......
je sais que ce n’est pas le problème soulevé maintenant, mais je veux bien payer pour quelque chose de positif en faveur de toute la communauté de Lausanne et pas pour rien !!!

Merci à ceux qui ne payerons pas et à super city management non merci
message : 59
Posté le : 04/10/2012 à 22:39, par : Pierre Keller
[Lausanne]  
Payer... mais payer quoi?
Le concept et le projet City Management n'a rempli aucun de ses objectifs (voir extrait du règlement City Management et autres déclarations...)
Quand un projet se révèle être un fiasco total sur toute la ligne il faut l'assumer.
C'est à la Municipalité de l'assumer (et donc de rembourser les commerçants qui ont payés une taxe inutile) et non pas aux commerçants de payer les pots cassés... (en l’occurrence, les millions vilipendés!) !
Enfin, il serait intéressant de connaitre le coût en frais de gestion de la dernière "usine à gaz" de M. Brélaz!
message : 58
Posté le : 29/11/2010 à 12:04, par : Roland Wetter
[Lausanne]  
Bonjour
Nous vous remercions vivement pour l'envoi de votre journal unique qui est vraiment unique, instructif, informatif, pertinent, impertinent aussi un peu.

Bravo pour cette remarquable publication et merci pour votre courageuse et nécessaire action civique.

Avec nos salutations les meilleures.
Roland Wetter
membre du comité MDL
message : 57
Posté le : 14/11/2010 à 03:07, par : Anne Decollogny
[Lausanne]
Je lis avec un immense intérêt "Paroles de commerçants". On y apprend beaucoup de choses et je n’avais jamais imaginé les difficultés auxquelles vous êtes confrontés. C’est inacceptable et je pense que le City management a ceci de bon qu’il vous a réunis et que vous pourrez continuer à faire des actions ensemble et à défendre vos intérêts. Ces intérêts coïncident
d'ailleurs avec la qualité de la vie à Lausanne.

Parmi les choses qui m’ont particulièrement hérissée, c’est le monopole de Naville dans la distribution des journaux, qui peut décider à qui ils fournissent des journaux ou non. Ca devrait être dénoncé à la Commission fédérale de la concurrence (COMCO), car c’est un monopole et donc inacceptable. Résultat : il n’y a presque plus de kiosques. Et toutes ces taxes que vous devez payer…

Bravo donc et je suis prête à faire ce que je peux pour défendre les commerçants indépendants. En particulier dans le cadre de notre collectif Vinet-Beaulieu.
message : 56
Posté le : 04/03/2010 à 12:53, par : Muriel Testuz
[Lausanne]  
De 2009 nous sommes passés à 2010 ! Pour quel changement ?

Notre City manager a attribué le prix de la meilleure vitrine de Noël au … Sex-shop de la rue de l’Ale : Magic X Megastore… et ce n’est malheureusement même pas une blague !
Pendant ce temps la presse se fait l’écho que de plus en plus de commerce font les frais de la spéculation immobilière et reçoivent leur congé… ils n’auront au moins plus à se poser la question de leur chiffre d’affaire… ! Parce que sans locaux pas de commerces…. !
Un peu d’amertume…. après notre demi-victoire… !
La demi positive c’est que le règlement City management est enterré… et nous n’aurons pas à nous battre cette année et les suivantes pour ne pas payer la taxe.
La demi-négative : c’est que nous avons gagné non parce que les élus de cette ville ont fini par considérer que nous avions raison… (bien que désavoué par la quasi-unanimité des commerçants, le City manager continue à être financé à hauteur de 500'000.- sans que personne ne songe à lui demander des comptes qu’ils soient financiers et plus simplement sur son activité… ), mais nous avons gagné parce que les élus savaient que s’ils partaient en votation populaire ils prenaient une claque !

Il est quand même triste que les élus n’aient pas saisi l’occasion proposée de mener une étude – financée par une partie des arriérés de taxes - sur les besoins et la situation réelle des commerçants et préfère encore et toujours se cantonner dans leur à priori…
Mais il paraît qu’en politique le chemin est long jusqu’à ce que les principaux concernés puissent faire entendre leur voix… donc ne désespérons pas et attendons la suite des événements… car le dossier est loin d’être clos !
Et 2010 risque bien de ne pas ressembler à 2009 !
message : 55
Posté le : 08/09/2009 à 13:59, par : la Commère
[Lausanne]  E-mail : nicole.lieber(a)swissonline.ch
Soulagement !
Il m'a écrit ! Il vous a écrit ! Il nous a écrit !
Mea culpa...je l'accusais déjà de fainéantise, alors que notre City manager concoctait avec amour les 3 révolutionnaires nouvelles de son courrier.

C'est avec tristesse que j'ai renoncé à l'encart publicitaire dans le programme des Fêtes de Noël, mon échoppe se trouvant hors périmètre festif (Pont-Bessières, c'est déjà la banlieue).

Le géomarketing...well (bien). Je reçois en moyenne deux appels par mois, me vantant l'intérêt à être présente sur de nouveaux sites révolutionnaires, afin de faire connaître ma boutique. En ce qui me concerne, le bouche à oreille fait merveille, je me passerai donc du site City management.

Mais LE concours ! alors là, je suis sans voix ! Plus simple, tu meurs...
En résumé : dépensez, Mesdames et Messieurs :
plus t'achètes, plus t'as d'gommettes à coller sur le bulletin concours (flyer). Et attention : il faut que le magasin affiche son numéro de participant sur sa vitrine, sinon : pas de bulletin concours (flyer), donc, pas d'gommettes !
Je m'abstiendrai de commenter les "prix" récompensant les commerces gagnants.
Mais...les Chalets de St-François, n'ayant pas de vitrine au sens propre du terme, ne pourront pas participer au concours ! ah ! désolée ! pas d'vitrine = pas de bulletin concours (flyer) = pas d'gommettes ! c'est la règle du jeu !

Et je me réjouis déjà des élégantes parures lumineuses qui célébreront cette tradition millénaire...

En ce qui me concerne, mon message viendra du coeur.
Salut !

Nb de page : 12
< <<  1  2  3  4  5  6  ...  >> >  

Design par SUPER CITY MANAGEMENT - NON MERCI!
π A.I-Pifou, Livre d'or
Créé par El konkonbré M@squed