Lire le livre d'or Signer le livre d'or
Bienvenue sur le forum du site...

Merci à tous les auteurs des messages déjà postés.

N'hésitez pas à laisser vos opinions ou commentaires, vos arguments
pour ou contre le City Management, vos coups de gueule, vos idées...

CE FORUM EST A VOUS: ANIMEZ-LE!...
Il y a 70 messages
1  2  3  4  ...  >> >  
message : 70
Posté le : 08/10/2014 à 06:49, par : grin
[1004 lausanne]  E-mail : m.grin(a)bluewin.ch
Nous venons de recevoir une nouvelle lettre de Monsieur le Syndic, voici notre réponse :

Boulangerie-Epicerie
Grin Michèle
Rue du Valentin 66
1004 Lausanne



Hôtel de Ville
Place de la Palud 2
Case postale 6904
CH- 1200 Lausanne


Lausanne, le 8 octobre 2014


Concerne: Bis de votre lettre du 15 avril 2014, datée du 2 octobre courant et reçue le 7.

Monsieur le Syndic,

Nous vous renvoyons à notre lettre du 23 avril , que vous n'avez visiblement pas lue.
Nous ajouterons cependant que si vous avez réussi à faire peur à la moitié à ce que vous appeler les assujettis, il n'est pas certain que vos méthodes de chantage plus que douteuses fassent de l'effet sur l'autre moitié.
Votre plan City Management, qui à la base était une bonne idée , est un échec retentissant. Ce plan a été mal fagoté depuis le début, simplement parce qu'il a été fait par des gens qui n'avaient pas les compétences nécessaires , c'est dommage pour notre ville qui a des brillants professeurs dans une non moins brillante université. C'est vrai que les Politiques ont tendance à croire qu'ils font partie d'une même élite !
Pour notre part , nous ne voyons pas pourquoi, nous paierions quoi que ce soit pour les frais que vous aviez engagé pour les commerces déjà florissant du centre-ville , nous qui n'avons pas gagné 1 franc de plus grâce à votre plan.
L'injustice est tellement flagrante que votre proposition est totalement inacceptable, en l'état, la seule chose qui pourrai nous faire changer d'avis, serait d'avoir une transparence totale sur cet énorme magouillage.
Espérons que la Commission de recours en matière d'impôt communal, comme vous dites pour nous intimider , ouvrira les yeux sur la réalité, nous somme prêts à les aider.
Il nous semble aussi que la justice ne s'arrête pas à cette commission, comme vous sembler le dire dans votre lettre chantage.
Nous vous prions de bien vouloir recevoir, Monsieur le Syndic , nos salutations distinguées.



P.P. Jean – Claude Grin
message : 69
Posté le : 06/10/2014 à 10:25, par : Gabriel MARTHE
[Lausanne]
Bonjour,

Nous avons reçu ce jour une nouvelle lettre de M. Brélaz au sujet de la taxe pour les années 2008 & 2009, avec un décompte d'intérêt et de nouvelles menaces.
Que font les membres qui refusent de payer ?
Par ailleurs, notre société taxée, Vidy-Ortho S.A. est située à la route de Chavannes, n'a pas pignon sur rue et ne fait commerce qu'avec des patients du Centre Médical de Vidy. Nous ne voyons pas en quoi nous devrions nous acquitter d'une taxe "City Management" alors que nous sommes complètement excentrés par rapport à la ville.
message : 68
Posté le : 14/05/2014 à 19:06, par : grin jean-claude
[Lausanne]  E-mail : m.grin(a)bluewin.ch
Plusieurs personnes étant d'accord avec notre position nous ont contactés pour nous demander ce qu'il fallait faire, payer où ne pas payer, that is question.
Il est vrai que Monsieur le Syndic Brélaz à défaut d'être très intelligent est un malin, il savait que beaucoup payeraient par peur d'être en infraction .Ce qui fait que les résistants se retrouvent minoritaires.
Pour notre part , nous ne payerons jamais, tant le procédé utilisé est malhonnête, cependant , nous ne pouvons conseiller à personne d'en faire autant,car il y a un risque de devoir payer encore beaucoup plus en adoptant cette attitude.
message : 67
Posté le : 23/04/2014 à 00:34, par : Boulangerie grin michèle
[Lausanne]  E-mail : m.grin(a)bluewin.ch
En réponse à la proposition de transaction du City Management dans leur lettre datée du 15 avril 2014

Boulangerie-Epicerie
Grin Michèle
Rue du Valentin 66
1004 Lausanne



Hôtel de Ville
Place de la Palud 2
Case postale 6904
CH- 1200 Lausanne


Lausanne, le 23 avril 2014


Concerne: Proposition de transaction du City Management , datée du 15 courant. et reçue le 22 avril 2014

Madame , Monsieur.
L'idée de City-Management n'était pas mauvaise en soi , si elle avait été conduite par des gens compétents et à l'écoute de la population avant d'être imposée à grand fracas.

Votre manière de procédé ayant conduit cette initiative à sa perte, on ne voit pas pourquoi on devrait vous payer le moindre centime à ce sujet, il nous semble même que vous devriez nous dédommager pour le temps que vous nous avez fait perdre avec ce projet plus que douteux, tant ce projet était inéquitable, la preuve est que vous l'avez abandonné.

Il nous semble donc correct que les initiateurs soient les payeurs, même s'il est vrai que nos gouvernants aient pris l'habitude de faire des erreurs monstrueuses aux frais des contribuables.

D'autre part, on ne voit pas pourquoi , on payerai quoi que ce soit pour les commerces florissants du centre ville, seul endroit qui a un peu bénéficié de vos largesses. Pour notre part et nous ne sommes pas les seuls, nous n'avons strictement rien vu !

Nous vous prions de bien vouloir recevoir, Mesdames, Messieurs , nos salutations distinguées.



P.P. Jean – Claude Grin


Un double de cette lettre à été envoyé aux Finances et Patrimoine vert , chargé de l'encaissement,
sis à Place Chauderon 9
message : 66
Posté le : 04/11/2012 à 04:53, par : grin jean-claude
[Lausanne]  E-mail : m.grin(a)bluewin.ch
Monsieur Brélaz,
Je vous félicite , vous avez gagné !!
Contre toute attente la dernière assemblée a décidé d'accepter dans ce qu'elle croit être un compromis de vous payer 2008 et 2009 , ce que vous aller évidemment accepter. Car cela vous fait ressortir avantageusement d'un dossier calamiteux.
Vous avez un réel talent pour transformer des cuisantes défaites en retentissantes victoires, vous devriez vous faire engager au FC Sion comme entraîneur, le Président Constantin saurait vous apprécier à votre juste valeur.
message : 65
Posté le : 29/10/2012 à 11:34, par : Suzanne Barbey
[Lausanne]  
La lettre du 28 septembre de M. Brélaz nous démontre l'acharnement d'un organisme qui a été désapprouvé et aboli. Les explications au sujet de l'"arrangement" sont tenues dans un jargon comptable propre à son auteur, mais très peu compréhensible pour le commun des mortels.
En fait, cette missive ne contient aucun élément nouveau susceptible de nous convaincre du bien-fondé de la démarche du syndic. Force nous est de constater que, comme jadis au Buffet de la Gare, il n'a pas envie d'entendre nos arguments et est bien décidé de mener ce bras de fer à son terme. Dernière bataille pour la gloriole ? J'ai envie de lui dire: ERRARE HUMANUM EST, PERSEVERARE DIABOLICUM...

Nb de page : 12
1  2  3  4  ...  >> >  

Design par SUPER CITY MANAGEMENT - NON MERCI!
π A.I-Pifou, Livre d'or
Créé par El konkonbré M@squed