Monsieur le Syndic 

                                                                                                       Hôtel de ville
                                                                                                       Place de la Palud 2
                                                                                                       1002 Lausanne

Lausanne, le 10 mai 2009

Monsieur le Syndic,

Alors que les commerçants vont être taxés pour la troisième fois, nous constatons que la Fondation City management n’a plus aucun programme. Les fameuses animations « majeures », qui devaient dynamiser le commerce lausannois sont passées à la trappe – à part les fêtes de Noël - et rien n’est venu les remplacer.

Nous vous rappelons aussi que, suite au dépôt d’une initiative visant à l’abrogation du Règlement, une procédure de consultation auprès des commerçants a été mise en oeuvre. Les résultats n’ont pas encore été communiqués. Les précédentes taxations font l’objet de contestation et la Ville examine si elle entend maintenir le City Management et sous quelle forme.

Par ailleurs, nous soupçonnons fortement que sa gestion ne respecte pas les principes posés par le règlement voté par les Conseillers communaux.

Une lecture des comptes 2007, tels que figurant sur le site de la Fondation, nous laisse à penser que l’argent des quartiers n’ayant pas d’associations de commerçants (sont concernés 71 quartiers sur 81) a été distribué aux quelques associations existantes et que la Fondation n’a pas constitué les réserves (article 3 du règlement) par quartier comme elle en avait l’obligation.

Pour vérification, nous avons à trois reprises demandé copie de l’intégralité des comptes 2007 à la Fondation. Ceux-ci nous ont été chaque fois refusés, et notamment par vous-même, arguant que notre Association – qui représente pourtant près du tiers des commerçants lausannois taxés – n’avait pas qualité pour une telle demande.

Pour ces motifs nous exigeons une suspension de la taxation 2009 et vous informons que nous avons introduit une réquisition auprès de l’organe de consultation des Fondations, afin qu’il soit établi si la gestion de la Fondation City management, dont vous êtes, par ailleurs, le vice-président, est en conformité avec le règlement auquel elle est soumise.

Dans l’attente d’une réponse à notre requête, nous vous prions d’agréer, Monsieur le Syndic, nos salutations distinguées.

 

                                   Muriel Testuz                                       Nicole Lieber
                                     Présidente                                           Secrétaire

 

Copie de la présente est adressée aux chefs de groupe ainsi qu’à la presse.