SUPER CITY MANAGEMENT NON MERCI !
DES COMMERÇANTS EN COLÈRE: POURQUOI? COMMENT?

 

En janvier 2007, le conseil communal de Lausanne adoptait en catimini le "règlement concernant la promotion et le développement du commerce lausannois" plus connu sous le nom de "City management". Ce règlement soumet les commerçants à une taxe.

    Un city manager et un programme de marketing urbain pour Lausanne  

 

En juin 2007, les commerçants reçoivent, sans autre information, un questionnaire de taxation. La réaction est vive... 

    Une pétition contre le city Management    

 

Juillet 2007. N’ayant aucune intention d’être mis sous tutelle et encore moins de subir ce qui s’apparente à du racket, quelques téméraires fondent en juillet de la même année l’Association Super City Management - NON MERCI !

    Création de l'Association  

 

Septembre 2007. Après quelques tergiversations, le Conseil de Fondation City management renonce au moratoire et offre, pour calmer les opposants, un rabais de Fr.100.-- sur la taxe 2007.

 

Mars 2008, les commerçants reçoivent pour la première fois une information sous la forme d’une "Newsletter".

    La "Newsletter"  

 

Avril 2008, l’Association lance une initiative "Pour une ville respectueuse de ses commerçants", demandant l’abolition du règlement dit "City management". Celle-ci a abouti le 23 juillet de cette année, forte de 12’741 signatures (pour 8'151 requises légalement).

    Une initiative contre le "City Management"  

 

En août 2008, les commerçants reçoivent une deuxième "Newsletter", signée du syndic et du city manager.

    Deuxième "Newsletter"  

 

Malgré le soutient manifeste de la population à l'initiative et à leur cause, les commerçants continuent à être taxés et à s’opposer… le City manager, lui, continue à manager...

     Le "City Management" made in Lausanne...  

 

Mars 2009, les commerçants ont le plaisir de recevoir leur 3ème "Newsletter". Coup de théâtre le 17 mars...

    Une consultation est enfin lancée....  

 

Mai 2009, nouveau rebondissement: après consultation des commerçants et des partis politiques, le verdict est clair, 87% des commerçants ont désavoué le "City Management à la Lausannoise".

      La taxe du City Management est morte...     

 

Juillet 2009, la Municipalité rend son préavis au Conseil communal en réponse à notre initiative. Mais ce n'est qu'en...

Décembre 2009 que le Conseil communal statuera définitivement sur l'initiative: "Pour une ville respectueuse de ses commerçants"

LA TAXE "CITY MANAGEMENT" EST DÉFINITIVEMENT ABOLIE!

       Débat au Conseil communal, le 8 décembre 2009...     

 

Passé deux ans de contestation, plus la contrainte d’une initiative populaire auront été nécessaires pour que la Municipalité de Lausanne renonce à maintenir la taxe "City management" et admette avoir tenu des propos inexacts pour en  justifier l’introduction.

Aujourd’hui il est temps de trouver une conclusion à cette affaire afin de permettre de rétablir une relation constructive entre les commerçants et les autorités lausannoises.
Dans ce but,
l’Association SUPER CITY MANAGEMENT - NON MERCI ! a fait une proposition concrète à la Municipalité.

      Voir les détails de cette proposition    

Malheureusement, deux mois plus tard, dans sa réponse, la Municipalité refuse d'entrer en matière.

Malgré l'intérêt émergeant de certains partis pour notre proposition, cette nouvelle tentative de dialogue et de construction se heurte une fois de plus à la négation et à l'indifférence de la Municipalité.

En l'état, nous ne pouvons qu'exprimer nos regrets... en attendant la suite des évènements...